Un païen sauvagement agressé par des reconstructionnistes gaulois

>>> L’article est tiré du web journal satirique « Le Païen Quotidien« … donc certes ce ne sont pas des faits réels… mais allez savoir pourquoi… avec les énergumènes que j’ai pu croiser au virtuel… et au réel… Je ne serais même pas étonnée si cela venait à arriver un jour… malheureusement !!

Les faits se sont déroulés mercredi soir,  dans un petit village de Maine-et-Loire (49) à quelques km de Thouarcé.

Aux environs de 13h45, un groupe de reconstructionnistes gaulois de l’association « Jour de Taranis » rencontrait Marc*, 21 ans, païen depuis quelques mois. Convié à une cérémonie religieuse, le jeune homme, heureux de trouver des coreligionnaires dans son département, avait pris l’initiative de se rendre au point de rassemblement vêtu d’une toge et de cothurnes récemment achetées.

Henri, un témoin qui promenait son chien, raconte : « Le garçon était le seul à être en toge. Au début, il a été accueilli un peu froidement mais rien d’inhabituel. Ils ont commencé leur rite, se sont arrêtés quelques instants… « . La suite, nous le savons, est tragique. Une intervention du jeune homme a mis le feu aux poudres et plusieurs membres du groupe se sont jetés sur lui pour le rouer de coups.  « Tu vas crever sale colonisateur » a-t-on ainsi pu entendre tandis que, durant de longues minutes, Marc se faisait tabasser à grands coups de bouclier de bronze, dans l’indifférence générale.

Arrivées sur les lieux, les forces de l’ordre ont reçu des projectiles qui, selon une source proche du dossier, seraient les cothurnes toutes neuves du jeune païen. Cependant, de puissantes lances à eau ont eu raison des agresseurs qui se sont dispersés, hurlants, dans la forêt toute proche. Les suspects, tous des membres de l’association présents au moment des faits, ont été appréhendés quelques heures plus tard à leur domicile et placés en garde à vue.

« Comme si la toge n’était pas une insulte suffisante, il voulait qu’on récite l’hymne homérique à Jupiter « . Voici les explications livrées par le principal suspect Jean-Luc Matres aux forces de l’ordre venues l’appréhender. Brigitte, son épouse et trésorière de l’association renchérit « Déjà qu’à cause des Romains, on a plus de mythes… s’ils doivent venir nous narguer plus de 2000 ans après ... ».

Du côté des autres membres de l’association, la tendance est plutôt à la relativisation des faits voire à leur justification pure et simple. « Ils sont fous ces Romains !« ,  « Il y a des choses qui ne se font tout simplement pas dans ce genre de contexte, perso, j’aurais jamais eu l’idée de me pointer à une réunion des descendantes des victimes de Salem habillé en inquisiteur dominicain. Là, c’était pareil, c’était très discourtois de sa part« , « Quand Gaulois fâché, lui toujours faire ainsi« , « Ses cothurnes n’étaient même pas histo » ont-ils déclaré.

La victime, en état de choc, a été transportée aux urgences où elle restera quelques jours en observation.  Ses jours ne sont plus en danger.

* Le prénom a été changé.

Hedwige de Ravencourt
Source de l’image : The Dying Gaul par Jastrow/Wikicommon
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s