Hasard… ou pas ??… Hasard ou assassinats politiques ?

La présidente de l’Argentine hospitalisée
Une épidémie de cancers et autres maladies atteignent les chefs d’Etat anti-impérialistes en Amérique Latine et ailleurs. Hasard ou assassinats politiques ?

Christina Kirchner, la présidente anti-impérialiste de l’Argentine , hospitalisée

A propos des maladies qui frappent les chefs d’Etat anti-impérialistes, particulièrement en Amérique latine, Al Manar posait dès mars 2013 cette question :
Une épidémie de cancers et autres maladies foudroyantes atteignent les chefs d’Etat anti-impérialistes en Amérique Latine, et ailleurs. Hasard ou assassinats politiques camouflés ?
Dans cet article à relire, il était déjà question de de la présidente de l’Argentine, Cristina Fernández de Kirchner.

Chavez, Héros et martyr, ou le cancer induit comme arme de guerre.

Allocution de S.E. Mme Cristina Fernández, Présidente de la République argentine, lors du Débat général de la 69e session de l’Assemblée générale de l’ONU

Argentine – Débat 2014 de l’Assemblée générale de l’ONU

Cette intervention de Cristina Fernández de Kirchner a la tribune de l’ONU a été censurée par les médias occidentaux ainsi que l’a souligné cet autre article publié par Al Manar.
La clarté des positions exprimées par la présidente de l’Argentine suffit à expliquer la haine d’Obama et de ses vassaux, à son égard. Une très longue expérience démontre que les dirigeants étasuniens assassinent ceux qui s’opposent à leur dictature pour bien moins que cela.
Hasard ou assassinats politiques camouflés ? cette question reste ouverte et pertinente.CB


Censure à l’ONU : Kirchner a fustigé les mensonges des puissances occidentales

Pourquoi les chaines internationales ont suspendu la diffusion en direct et stoppé la traduction du discours de la présidente argentine prononcé mercredi à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York ?

La réponse est simple. Mme Cristina Fernandez de Kirchner a transgressé la ligne rouge des Américains et de leurs alliés !

Voici les principaux points du discours de Mme Kirchner, publiés sur les réseaux sociaux.

-Nous nous sommes réunis, il y a un an, quand vous avez qualifié de terroriste le régime du (président syrien) Assad, et soutenu la rébelles (en Syrie) que vous avez surnommée de révolutionnaires.

Aujourd’hui on se réunit pour éradiquer ces révolutionnaires qui se sont avérés êtres des terroristes.

-Vous avez dans le passé inscrit le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes alors qu’il est un grand parti reconnu au Liban !

-Vous avez accusé l’Iran d’être derrière l’explosion ayant visé l’ambassade israélienne à Buenos Aires en 1994, alors les enquêtes argentines ne sont pas parvenues à prouver l’implication de l’Iran.

-Vous avez adopté une résolution contre Al-Qaïda après les attentats du 11 septembre. Des pays comme l’Irak et l’Afghanistan ont été profanés et leurs habitants tués sous ce motif, alors que ces deux pays souffrent toujours du terrorisme !

-Il s’est avéré après la guerre israélienne contre Gaza, qu’Israël a commis un désastre horrible et causé la mort d’un grand nombre de civils palestiniens, alors vous ne vous intéressez qu’aux roquettes qui se sont abattus sur Israël, et qui n’ont causé ni dommages, ni pertes humaines !

-On se réunit aujourd’hui pour adopter une résolution internationale incriminant et luttant contre Daesh, alors que cette organisation jouit du soutien des pays connus et qui sont les alliés de grands Etats membres du conseil de sécurité de l’Onu ?

Traduit par Al Manar du site Tayyar.org

***

La vision du Figaro et de l’AFP :

Argentine : Kirchner hospitalisée

La présidente argentine Cristina Kirchner, admise depuis dimanche dans une clinique de Buenos Aires pour une infection intestinale, ne pourra pas assister au sommet du G20 en Australie, a annoncé le gouvernement argentin jeudi soir. Mme Kirchner est dans un état « stable », « reste hospitalisée et suit un traitement de routine », précise le communiqué.

Elle sera représentée à Brisbane par son ministre de l’Economie, Axel Kicillof, et par son adjoint, Héctor Timerman, a précisé le secrétaire chargé de la communication, Alfredo Scoccimarro. Mme Kirchner avait déjà été obligée d’annuler sa rencontre avec son homologue chilienne Michelle Bachelet prévue mardi dernier.

D’autres problèmes de santé

L’entretien prévu entre les deux présidentes et le pape François via téléconférence à cette occasion avait également été reprogrammé à une date non encore précisée. Selon le rapport médical officiel publié par le site du gouvernement, Mme Kirchner, âgée de 61 ans, a subi une « sigmoïdite », soit une inflammation ou une infection d’une partie du côlon.

C’est la troisième fois en huit mois que la dirigeante doit suspendre ses activités en raison de problèmes de santé. La présidente argentine avait recommencé à travailler le 21 octobre dernier après avoir pris un repos de 48 heures en raison d’une pharyngite. En juillet dernier, Christina Kirchner s’était également reposée pendant deux jours à la suite de maux de gorge et d’une laryngite. Ce repos s’était prolongé plus d’une semaine et elle avait dû reporter un voyage au Paraguay. Il y a un peu plus d’un an, la présidente avait été opérée d’un hématome cérébral et avait cessé de travailler pendant six semaines. Sujette à l’hypertension, elle avait aussi subi une intervention chirurgicale début 2012, pour une suspicion de cancer de la thyroïde.

www.lefigaro.fr

Article source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s