500 chats portés disparus dans l’Essonne : que leur est-il arrivé ?

Des centaines de chats portés disparus dans l'Essonne

En seulement 2 ans, plus de 500 chats ont mystérieusement disparu dans l’Essonne. Et de plus en plus de cas similaires sont signalés dans le département voisin des Yvelines.

Il ne fait aucun doute pour leurs propriétaires qu’il ne s’agit pas de simples fugues. Mais qu’est-il donc arrivé à tous ces animaux ? Une enquête devrait prochainement être ouverte pour tenter de le savoir.

« J’ai trop peur et je ne laisse plus sortir mon chat »

C’est du moins ce qu’espèrent les membres du collectifChats disparus 91, lancé par plusieurs habitants terriblement inquiets. Une page Facebook a également été créée voilà quelques semaines pour recenser toutes les disparitions et ainsi constituer un dossier pour déposer une plainte.

Parmi les créateurs de ce collectif, Sophie, une jeune femme de 32 ans à la recherche de deux de ses six chats. Depuis leur disparition au début de l’année, elle ne laisse plus ses quatre autres matous sortir de chez elle.

« Je les garde à la maison. C’est assez invivable parce que malheureusement ils font des bêtises. C’est égoïste de ma part, j’en suis consciente mais je ne peux plus les laisser sortir, tant que je ne sais pas ce qu’il leur est arrivé », confie-t-elle.

L’indifférence de la police

Priscilla, qui a monté le collectif à ses côtés, garde elle aussi son chat Salem enfermé depuis que son matou Guizmo a disparu. « J’ai trop peur et je ne le laisse plus sortir, alors il dépérit, enfermé à la maison » déplore-t-elle.

Et de dénoncer l’indifférence de la police et de la gendarmerie qui semblent bien peu se soucier de cette affaire. « Ce n’est qu’un chat, nous répondent systématiquement la police et la gendarmerie quand on signale une disparition supplémentaire » explique-t-elle à LCI.


Tous ces chats ont-ils été enlevés ? Et si oui dans quel but ?

« On a pensé à des gens qui les mangeraient, parce que tout les chats qui disparaissent sont des animaux domestiques, gros et gras. On pourrait aussi vouloir récupérer les peaux, pour faire des vêtements à la mode. La troisième piste, ce serait pour exciter les chiens, s’en servir comme appât dans les bagarres de chiens » explique à France Info Marine Martine, enquêtrice à la SPA.

Les médias commençant enfin à relayer leur combat, tous ses propriétaires de chats qui ont pour la plupart perdu l’espoir de revoir un jour leurs compagnons à 4 pattes, gardent celui de voir la vérité révélée et les coupables punis.

Par Sophie Le Roux
Crédits photo : _af_ – Flickr
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s