14 méthodes de torture

Retour sur une époque où torture et humiliation régnaient… Bon ok… encore aujourd’hui… aaaaah l’humain !!!

Retour en images sur des instruments brutaux et terrifiants.

La fourche de l'hérétique

Comme vous pouvez le voir, cette fourche était accrochée au cou du prisonnier. Ensuite, on le suspendait et si il s’endormait, la fourche viendrait percer sa gorge. Une technique absolument abominable !

1332518127560440

Un berceau affreux ! La victime devait s’asseoir sur ce berceau (un peu étrange pour un berceau) et, petit à petit, la pyramide venait transpercer le prisonnier. En général, la victime était nue et mourrait infectée puisque le dispositif était rarement lavé.

Slide827

Cette méthode que l’on remplissait de plomb fondu, d’huile ou d’eau bouillante était utilisée sur les estomacs ou encore les yeux. Les prisonniers souffraient beaucoup avant de mourir définitivement.

Le collier de piques

Un collier mais pas n’importe lequel, fait de bois ou de métal il bloque tous les mouvements de la victime. Impossible pour elle de s’allonger, de manger ou même de bouger la tête. Difficile de rester vivant très longtemps…

220px-Muzeum_Ziemi_Lubuskiej_-_Muzeum_Tortur_-_Żelazna_dziewica

On a pu voir des choses comme ça dans le film Saw, sauf que à l’époque c’était réel ! Des pointes métalliques se trouvent à l’intérieur des portes, puis transperçaient la victime lorsque le couvercle se refermait, plus ou moins rapidement. Cette technique était souvent utilisée pour les interrogatoires.

Le taureau sicilien

Non ce n’est pas un vrai taureau, il s’agit d’un taureau en métal dans lequel on plaçait la victime, on allumait ensuite le feu en dessous. La victime finissait rôtie !  On utilisait ce taureau en Grèce à l’époque, très créatifs les grecs !

La baignoire

Une baignoire,  quoi de dangereux là dedans ? Malheureusement elle ne servait pas à se laver, au contraire, on y plaçait le prisonnier et on le recouvrait ensuite de lait et de miel, ce qui attirait de nombreux insectes. Elle finissait mangée par vers et asticots (et tout ça vivante !).

L'arracheur de langue

Comme son nom l’indique, l’arracheur de langue était utilisé pour arracher les langues, on attrapait la langue avec ces ciseaux, la bloquait, puis l’arrachait.

 

La chaise de la torture

On comprend vite à quoi sert cette chaise, la victime était placée dessus puis, afin qu’elle ne s’échappe pas, elle était serrée avec des sangles. La chaise de la torture ou chaise de Judas était composée de 500 à 1500 pointes.

 

La vis

Utilisé également lors des interrogatoires, le but de cet instrument était d’obtenir des aveux des victimes. Cette vis servait à écraser les doigts, oreilles, genoux ou même les coudes (aïe !).

 

L'araignée espagnole

Cet instrument était utilisé pour torturer les femmes, ses griffes métalliques étaient chauffées à blanc puis fixées sur le sein de la femme. Pour encore plus de souffrance, les victimes étaient suspendues au plafond, ce qui augmentait le saignement et amenait à une mort certaine et douloureuse. (Les filles, on en a mal rien qu’en lisant non ?).

La cisaille du crocodile

Ce crocodile de métal était chauffé à blanc et la pince permettait d’arracher les appendices de la victime. On utilisait cette méthode pour ceux qui voulait assassiner le roi.

La roue de Catherine

Les membres de la victime étaient liés aux rayons de cette grande roue en bois puis tournés lentement afin que les os des victimes soient brisés en plusieurs endroits. Elle était ensuite laissée sur la roue pour finir dévorée par les corbeaux. « Lentement mais sûrement », ce dicton correspond plutôt bien dans ce cas !

L'âne espagnol

Cet outil servait à découper la victime en deux, on leur attachait des poids aux pieds après que celle-ci se soit assis dessus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s