« La cataire »… c’est jolie… ça ressemble à de la menthe mais ça n’en est pas…

Plante aromatique de nom scientifique Nepeta cataria, népéta appartenant à la famille des labiacées (mélisse, menthe, thym…).
Très souvent confondue avec la menthe.

C’est une plante qui aime avoir les pieds humides.

Elle est cultivée comme plante ornementale (ainsi que d’autres népétas), et comme plante médicinale. Elle contient une huile qui a le pouvoir d’éloigner les insectes, ainsi que du menthol. Elle est réputée avoir une action antispasmodique et antihystérique.

Étant donné que la Nepeta cataria favorise la transpiration lorsqu’elle est bue en infusion chaude, elle a été employé pour le traitement de l’énervement, des rhumes, des grippes, et des fièvres pendant le Moyen Âge. Elle a été également prescrite pour faciliter la digestion lors de flatulence, de diarrhée, ou de colique, et des maladies d’enfance, mais aussi pour prévenir les fausses couches, les naissances prématurées, et les nausées matinales. Elle est également parfois été employée comme lavement.

En tant que remèdes, les Nepeta sont employées comme décontractants , nervine, sédatifs, et comme antispasmodiques. Psychoactif, légèrement relaxant (certains disent qu’elle agit comme le cannabis mais loin de là).
Elles sont employées pour alléger des symptômes tels que l’insomnie, le stress, les crampes menstruelles, et les crampes d’intestin.
Ses effets sont toutefois très légers.

Une des recettes pour un tel remède :

Thé : Prendre 1 cuillère à café d’herbe sèche, ou 2 cuillère à café d’herbe fraîche (la parties de la plante en surface, avec ou sans fleur) dans 2 décilitre d’eau bouillante, laisser diffuser 5 à 10 minutes, retirer les plantes, boire 1 ou 2 tasses au besoin (note : ne consommez aucune préparation a base d’herbes sans être sûr de l’herbe exacte employée, et de la non présence de pesticides ou d’autres produits chimiques.)

La cataire suscite un intérêt passionné chez nos amis les félins. Ceux-ci se roulent dans les plantes, les mâchouillent sans vergogne et plongent ensuite dans un trip prolongé. On l’appelle aussi « herbe aux chats »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s