Indonésie : preuves de déforestation illégale contre APP

Après de longues investigations, Greenpeace révèle une nouvelle facette des pratiques douteuses et illégales du géant de la pâte à papier et de la déforestation Asia Pulp and Paper.

Dans le rapport publié aujourd’hui « Asia Pulp and Paper under investigation, part 2 – the Ramin paper trail » (en anglais), Greenpeace démontre comment la firme indonésienne utilise illégalement du RAMIN, arbre menacé et protégé, pour fabriquer de la pâte à papier dans son usine géante de Indah Kiat Perawang. Le Ramin est placée sur la liste rouge des espèces menacées de l’IUCN, et surtout classée à l’annexe II de la CITES, qui régule strictement la commercialisation des espèces menacées et de leurs produits dérivés. La coupe et la commercialisation du ramin sont interdites en Indonésie depuis 2001. Greenpeace a remis aux autorités indonésiennes et à la CITES les preuves accumulés permettant d’étayer ses accusations. Enquête de terrain, analyses de laboratoires indépendants, voir la vidéo :

 

Danone parmi les clients de la déforestation
L’investigation permet aussi de remonter jusqu’à certains clients internationaux, directs ou indirectes, de l’usine incriminée. Par exemple, on trouve de la pâte à papier produite par APP, issu de la destruction des forêts tropicales et susceptible de contenir du ramin, dans les emballages de produits Danone commercialisés en Indonésie. Onze marques au total sont citées, qui s’approvisionnent auprès de l’usine incriminée et dont les produits ou emballages contiennent des fibres directement issues de la déforestation.

Greenpeace demande à ces grandes marques internationales, dont Danone, de rompre immédiatement avec la déforestation en suspendant toute relation commerciale avec APP !

APP est actuellement le 3ème producteur de pâte à papier au monde et aspire à devenir numéro un. Du fait de son rythme de développement effréné, APP est de plus en dépendant du bois issu de forêts tropicales naturelles (c’est-à-dire ne provenant pas de plantations ou du recyclage), et particulièrement des forêts marécageuses de Sumatra, habitat du ramin, mais aussi des derniers tigres de Sumatra. Selon des documents et des cartes émanant du gouvernement indonésien lui-même, sur les 800 000 hectares (28%) de forêts et de tourbières détruits entre 2003 et 2009, 22% étaient des zones actuellement sous concession de fournisseurs d’APP (toutes étant des « sociétés parentes », entités du groupe Sinar Mas, tout comme APP).

Posted from .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s