The people’s Supermarket : un modèle de distribution coopératif

Image 6

 

Un supermarché abandonné du centre de Londres vient d’être transformé par deux entrepreneurs sur le modèle coopératif. Cherchant à apporter des produits de qualité aux communautés les moins fortunées, le People’s Supermarket – dans le quartier de Holborn, commercialise des produits locaux, artisanaux et bio, pour ses clients membres ainsi que le grand public.

Le postulat ? Les clients seront prêts à donner 4 heures de leur temps par mois, ainsi qu’une petite cotisation, pour recevoir en échange une remise de 10% sur les produits – et donc permettre de garder des prix bas en réduisant les coûts de personnel. Le supermarché permet ainsi à sa communauté de réinventer la façon de faire ses courses : le choix des produits commercialisés, les fournisseurs, les horaires du magasin, la stratégie de l’activité, tout est voté par les membres.

Les deux co-fondateurs du projet, le chef Arthur Potts Dawson ainsi que la consultante en points de vente Kate Wickes-Bull, ont été inspiré par une coopérative alimentaire bio de Brooklyn à New York, et espère ainsi créer un nouveau modèle de distribution.Image 7Image 1Image 3Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s