Censure… Syrie: le site de vidéo Bambuser bloqué après la diffusion de bombardements à Homs

L’accès au site suédois de diffusion de vidéos par téléphone portable Bambuser a été bloqué en Syrie peu après l’envoi jeudi par un utilisateur d’images sur un bombardement à Homs.

<P>De nombreuses images de bombardements fleurissent aussi sur YouTube.</P>

De nombreuses images de bombardements fleurissent aussi sur YouTube.

L’accès au site suédois de diffusion de vidéos par téléphone portable Bambuser a été bloqué en Syrie peu après l’envoi jeudi par un utilisateur d’images sur un bombardement à Homs (centre), vraisemblablement mené par le régime de Bachar al-Assad, a indiqué son président, Hans Eriksson, à l’AFP vendredi.

« Vers midi hier (jeudi) nous avons été informés par nos contacts en Syrie que l’accès au site bambuser.com sur l’internet syrien et l’application Bambuser pour téléphones portables sur le 3G syrien avaient été bloqués », a affirmé M. Eriksson.

« Les dictateurs n’aiment pas Bambuser » et il semble que le régime d’Assad le considère comme une « sérieuse menace », a-t-il ajouté.

Contacts avec l’opposition

Dans les huits derniers mois Bambuser a maintenu des contacts étroits avec l’opposition syrienne qui utilise ses services pour diffuser des vidéos sur l’escalade de la répression dans le pays en direct, sans qu’il soit nécessaire pour celui qui les filme de les stocker au préalable.

Ces images ont été utilisées par les principales chaînes de télévisions.

Selon un communiqué de Bambuser, le blocage est intervenu en réaction à une augmentation significative du nombre de vidéos dans les dernières semaines et en particulier à la diffusion en direct d’images sur l’explosion d’un pipeline à Homs mercredi.

Un habitant a « diffusé pendant toute la journée l’épaisse fumée dégagée par l’explosion ainsi que les échanges de tirs et le pilonnage d’Homs », indique le communiqué.

« Les images ont été utilisées par les principales chaînes. Je pense que les autorités syriennes ont dû les voir aussi et ont compris leur impact », a affirmé M. Eriksson.

Contourner l’internet syrien

Même si les services de Bambuser ont été totalement bloqués, « l’opposition a évidemment pris ses dispositions depuis longtemps pour contourner l’internet syrien et le 3G », a-t-il ajouté, estimant que les opposants sont « très bien organisés et très calés en technologie ».

Il a affirmé que lui-même ne connaît pas toutes les techniques qui permettraient aux opposants de continuer à diffuser des vidéos malgré le blocage.

Les services de Bambuser avaient été déjà bloqués en Égypte en janvier 2011 et le sont depuis sept mois à Bahrein.

 

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s