Nourrir les oiseaux en hiver

Nourrir les oiseaux en hiver est une excellente initiative pour les aider à passer cette période difficile.
En effet, s’ils apportent beaucoup de vie, ces mois de grands froids sont souvent les plus difficiles pour eux et leur subsistance ne tient souvent qu’à peu de choses.
De plus, la présence des oiseaux en hiver égaye, anime et enchante nos jardins, dont la végétation est souvent ralentie.
C’est également un bon moyen de maintenir un bon écosystème au sein de son jardin.

Pourquoi les nourrir ?

L’hiver est une période de l’année où les aliments se font de plus en plus rare.
Que ce soient les insectes, vers, bais ou graines, ils ont plus durs à trouver et le gel rend aussi la recherche beaucoup plus délicate.
Apprenons à leur apporter le soin dont ils ont besoin pour qu’ils passent correctement l’hiver.Ne faisons pas n’importe quoi pour que notre aide ne devienne pas un handicape à leur survie.
Donnons leur les graines, les graisses et les fruits indispensables à leur subsistance.

Quand les nourrir ?

Il ne faut pas les nourrir tout au long de l’année car les oiseaux ont besoin de chercher eux-même leur nourriture.
En créant une dépendance, cela viendrait à rompre le mécanisme de la chaîne alimentaire.
Il ne faut nourrir les oiseaux que lorsqu’ils en ont le plus besoin, en période de grands froids.Lorsque vous commencez à les nourrir, attendez le retour d’une certaine douceur pour arrêter.

Leurs vrais besoins en hiver :

Les oiseaux ont des besoins importants et notamment d’aliments riches en lipides.
Vous pouvez par exemple leur donner des graines, des fruits de saison que vous couperez en morceaux de grosse taille ou encore des fruits secs
Voici une petite liste pour vous aider :

margarine végétale
farine
pomme et poires
mélange de graines comme du blé, de l’avoine ou de l’orge.
baies, voici quelques idées
L’idéal étant de mélanger le tout avec de la margarine végétale ( Les graisses animales (beurre, saindoux…) sont à éviter. Mêmes causes, mêmes effets : elles provoquent des maladies cardio-vasculaires.)afin d’en faire comme un pâte molle que les oiseaux mangeront sans difficulté.

Installez-les soit en filet suspendu aux arbres ou posez-les dans votre cabane à oiseaux si vous en disposez une.

Ce que proposent les jardineries ou le commerce :

Les mélanges que vous y trouverez sont de toute évidence particulièrement adaptés à nos amis les oiseaux..
Différentes graines sont mélangées à de la graisse dans un filet, cette présentation a le mérite de rendre la nourriture accessible aux oiseaux.
On trouve également des bâtons de nourriture, des pâtées et même des sachets d’insectes.
Toutes ces propositions aident à prolonger la bonne alimentation des oiseaux l’hiver.

Les mangeoires les mieux adaptés aux oiseaux en hiver :

Vous trouverez en jardinerie, ou en magasin spécialisé, un vaste choix de cabanes et nichoirs à oiseaux que vous pourrez :
accrocher aux arbres, solidement arnaché avec du fil.
poser entre les branches mais maintenu pour les protéger du vent.
planter sur un joli perchoir bien en vue de la fenêtre de votre cuisine ou de votre salle de séjour.
Votre cabane deviendra très vite un véritable poste d’observation pour petits et grands !

Pensez éventuellement à la fabriquer vous-même, les enfants sont très souvent les premiers intéressés à participer à une telle construction.
C’est aussi une bonne façon de les initier à la très belle vie de votre jardin.

De plus, ces petites cabanes aux couleurs les plus variées font partie de l’accueil de votre maison et elles ont en plus l’avantage d’offrir immédiatement un bon abri aux oiseaux, surtout en cas d’intempéries.

Point important: L’eau!
Servez leur aussi à boire ! Rien de plus simple ici pour le menu, de l’eau et toujours de l’eau pure sans aucun additifs, sel, huile ou antigel. Cela peut paraître paradoxal, mais les oiseaux ont besoin d’eau, même en hiver. Veillez à recouvrir l’abreuvoir d’un grillage (à mailles moyennes) pour éviter que par temps de gel, ils ne se baignent et gèlent par la suite. Disposez des petites soucoupes ou des récipients peu profonds (3 à 4 cm ) dont vous changerez régulièrement l’eau à heures régulières pour que les oiseaux prennent l’habitude de venir boire avant que l’eau ne gèle.

A ne pas faire !

– Quand il fait très froid, il est déconseillé de donner du pain dur aux oiseaux en raison de la présence d’eau dans ce dernier.
– Continuer à nourrir en dehors de la période gel.
– Donner des restes de table salés ou trop épicés.
– Ne pas tenir compte des mœurs des oiseaux, certains se nourrissent au sol, d’autres dans les arbres. (Mangeoires suspendues).
– Placer la nourriture à la portée immédiate des prédateurs.
– Utiliser de l’alcool ou de l’antigel pour l’eau de boisson.
– Disposer d’un bassin d’eau trop large et (ou) trop profond.

En participant à l’alimentation des oiseaux durant l’hiver, vous aidez ceux qui n’ont pas pu rejoindre un climat un peu plus doux, à lutter contre le froid.Vous favorisez aussi l’écosystème tout en créant dans votre jardin un véritable refuge plein de vie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s