Fête des Fête des 3 Mères chez les Gentils… Yule chez les Païens… mais c’est aussi le Solstice d’Hiver…

252233_302592733184286_1787915316_n
Cette fête est aussi appelée le « Solstice d’Hiver », car elle est fêtée lors de la nuit la plus longue de l’hiver, le 21 Décembre. Ensuite, les jours se rallongent à nouveau…
Comme pour la plupart des fêtes païennes, Yule a elle aussi été reprise par les Chrétiens, au cours du IVe Siècle, incarnan…t la naissance du Christ, le 25 décembre. Aujourd’hui, et peu de gens le savent, ce sont surtout des symboles païens que l’on utilise à Noël, comme par exemple le Sapin ou les décorations que l’on utilise pour éclairer nos rues…
Yule est un mot nordique (Jul en norrois) qui désigne la période de Noël. Son étymologie est contestée : certains l’ont rattaché à « Wheel », la roue en anglais, mais sans doute à tort. Selon d’autres, il s’agirait d’un mot scandinave pré-indoeuropéen désignant le solstice d’hiver.
En fonction des traditions, différents noms sont accordés à Yule : Solstice d’hiver, « Alban Arthan » (selon la tradition druidique), le Rite d’Hiver, Midwinter ou encore Yuletide. Dans différents pays, cette célébration porte également le nom de Noël, Hannukkah, Kwanzaan Boxing Day, Sule (en Lituanie et Lettonie), Twelfth Night, le Mois du Ramadan (du 15 novembre au 15 Décembre), le jour de Ste Lucy, Kalends et Saturnalia.
C’est au IVe Siècle que la nativité de Jésus est instituée par l’Eglise, dans la ferme intention de remplacer la fête païenne de l’époque rendant hommage au Solstice d’Hiver. Vers la même époque, à Rome, étaient fêtées les Saturnales et la tradition était de s’échanger des cadeaux, tradition d’ailleurs encore perpétrée de nos jours.
L’empereur Aurélien a intégré au 3e siècle la naissance du « Soleil Invincible » aux célébrations du solstice d’hiver romain, le 25 décembre. Très peu de temps après, en 273, l’Eglise chrétienne a choisi ce jour pour symboliser la naissance de Jésus et, en 336, la fête solaire romaine se vit christianisée et définitivement instauré dans notre calendrier occidental.
De même, le 6 janvier, traditionnellement l’épiphanie dans la chrétienté, représente originellement la date Égyptienne du solstice d’hiver.
Pourtant, envers et contre tout… Certains symboles de Noël ne sont pas sans rappeler ceux de la fête païenne : Yule… tel que le sapin, la bûche, le houx et le gui.
14

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s